Expatriation en Thaïlande

 

Bonjour romain,

  • Peux tu te présenter?

 Je m’appelle Romain j’ai 29 ans et je suis expatrié en Thaïlande depuis bientôt 4 ans maintenant, je travaille dans une société de production audiovisuelle.

  • Expatrié en Thaïlande et travaillant la-bas depuis 3ans, pourquoi as tu choisi de partir vivre en Thaïlande?

Pour rejoindre à l’époque celle qui allait devenir ma femme. Le choix n’était pas si évident  car cela demande à tourner une page, laisser sa famille, ses amis loin derrière et démarrer un nouveau chapitre dans un univers différent. Pour ici plutôt que rester en France, je dirais une soif de découverte, j’ai toujours été attiré par l’asie et la Thaïlande offre une superbe « base de départ » pour visiter les environs. De plus cela me permettait d’ouvrir de nouveaux horizons pour le travail et  l’installation ici me semblait plus facile pour moi que ma future femme de venir en France.

  • As tu trouvé ton travail avant de partir?
 Non, il est difficile d’établir des contacts concrets tant que l’on est pas sur place. Il est plus facile de se présenter sur place et de se faire connaitre.

J’ai pour ma part je pense eu beaucoup de chance de rencontrer la bonne personne au bon moment grâce a une connaissance a ma femme.

  • Tu es caméraman, comment ça se passe le travail, est ce différent avec la France ?

 Je ne peux pas vraiment comparer étant donné  que je n’étais pas cameraman en France mais travaillait dans la post-production. Le travail se passe avec des hauts et des bas, il est pas évident de se faire une place dans ce milieu car la concurrence est rude, des bases du Thailandais sont indispensables pour pouvoir travailler en équipe et les horaires sont évidemment imprévisibles.

  • As tu des pistes ou des métiers à conseiller pour des gens qui veulent aussi voyager et travailler?

 Il est difficile de trouver un métier concret où l’on est sûr de pouvoir voyager. Le mieux est d’avoir un business concret qui tourne et permet de se laisser du temps libre pour voyager, je pense surtout à internet qui est un outil qui peut faire des miracles quand il est bien utilisé et permet de travailler depuis n’importe où aujourd’hui.

  • T’es tu habitué facilement?

Oui et non, au quotidien cela va mais il y a toujours des moments de « nostalgie » du pays, du manque de repères, de ses amis, s’habituer à une culture si différente n’est pas toujours facile mais au final si la volonté est là on s’y fait.

  • Comment allies tu le voyage et le travail?

J’ai la chance de faire un métier qui me permette justement de pouvoir voyager (essentiellement en Thaïlande mais parfois ailleurs aussi) sinon je fais comme tous le monde ! Je prends des vacances, profite surtout de bonnes promotions comme avec la compagnie low cost Air Asia et hop c’est parti pour un tour !

 

  • Que conseilles tu pour les gens qui veulent s’expatrier en Asie?

Je dis toujours prenez le temps d’y réfléchir, combien de fois j’entends le refrain « Je viens de voyager 1,2,3 voire 4 mois ou plus en Thaïlande, j’ai adoré je veux m’installer ici, des pistes ? » Il y a de plus en plus de monde attiré par l’Asie et ça peut se comprendre, dans l’ensemble il s’agit d’une population accueillante, un climat plutôt pas désagréable toute l’année (encore qu’ici la saison des pluies c’est pas toujours la tarte…) et le cadre exotique entre autre, il y a beaucoup de candidats a l’expatriation et la peur d’un « marché » (du travail) qui pourrait vite saturer.

Mais attention, car entre y aller dans un temps bien défini souvent dans le cadre de simple vacances et y vivre il y a une grande différence. Dans le cadre de la Thaïlande puisque c’est ici mon cas il faut savoir qu’un étranger n’est pas le bienvenue pour travailler car outre toute une liste de métiers tout simplement interdit il faut réunir certaines conditions pour pouvoir être embaucher dans une entreprise en tant qu’étranger (les Thais privilégiant l’emploi local).

De plus si dans un cadre court la population vous parait des plus amicales, la culture si intéressante, au quotidien vous découvrez des points pas forcément toujours plaisant qu’il faut assimiler au fur et à mesure, il savoir se résigner à son nouvel environnement culturel avec les bons certes mais les mauvais côtés aussi. De plus il y a la barrière de la langue, certains sont doués, d’autres non…*

 

Merci Romain pour ces éclairages

 

Retrouvez d’autres informations sur l’expatriation en Asie ici

About the author

Fan de voyage, j'ai déjà vécu l'expatriation avec le Visa Vacances travail en Australie où j'ai exercé une dizaine d'emplois, dans ce blog, je vous conseille pour travailler et voyager en même temps

1 Trackback or Pingback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *