Meilleurs métiers à l’étranger

Je vous avais parlé précédemment des métiers que j’avais exercés en Australie, je vais dans cet article vous parler des quelques métiers que j’aimerais bien faire à l’étranger.

 

Mes meilleurs métiers à l’étranger

Lorsque je suis parti en Australie, je voulais absolument faire de la plongée sous-marine, et c’est ce que j’ai fait à Cairns et en Thaïlande donc un des métiers que me plairaient seraient :

 

  • être instructeur de plongée, c’est un métier qui permet de voyager partout dans le monde et c’est très facile de trouver du travail à l’étranger, car les centres de plongées sont toujours à la recherche d’instructeur étranger pour gagner des parts de marchés. J’ai d’ailleurs passé mon premier niveau du PADI à Koh Tao en Thaïlande et mon instructeur avait appris à plonger en Australie. Ils avaient suivi une formation de deux mois pour être dive master, dit maître de plongée et avaient ensuite passé la formation supplémentaire pour être instructeur. Ils gagnaient d’ailleurs plus de 3000 euros nets par mois en Australie à Cairns. L’une des façons pour y parvenir en payant le moins possible est de passer son diplôme en Asie du Sud-est où le taux de change est très avantageux pour les Européens.

IMG_1374

 

Un des autres métiers qui m’auraient bien plu seraient de :

  • travailler dans une réserve animale et c’est ce que j’ai fait lorsque j’ai fait du woofing en Australie où je travaillais dans un sanctuaire pour animaux, je les nourrissais et je prenais soin des animaux, c’est une expérience très différente de celle que l’on peut avoir dans une ferme.

IMG_0486

Travailler dans une réserve naturelle où l’on peut faire un safari. Cette fois, ça serait plus de travailler avec des animaux dans la nature ou dans leur environnement naturel. Je pense vraiment que c’est une chose à expérimenter qui est très différente de celle que j’ai eue en Australie.

 

Un métier qui est sans doute le plus adapté à mes compétences :

  • être Web entrepreneur, c’est-à-dire vivre de ces sites internet, c’est quelque chose que l’on peut préparer en amont de son voyage et que l’on peut faire partout dans le monde. Il suffit juste d’avoir son ordinateur et d’externaliser son travail. L’avantage de cette solution est de ne plus dépendre d’autres personnes ou de n’avoir de chef que soi-même. Je pense aussi qu’à votre retour de voyage, il vous sera possible de soit trouver une entreprise dans ce domaine ou de créer vous même votre société. Actuellement, je suis auto-entrepreneur et j’aimerais bien créer ma propre société dans le domaine du voyage.

digital nomad

Un métier un peu plus différent des autres :

  • Professeur de langues françaises, je n’ai pas la prétention de vouloir être professeur, mais j’aimerais bien l’enseigner à des gens pour faire partager le français et le promouvoir à travers le monde. Je pense que le français est une des langues la plus jolie au monde et le fait d’être professeur vous permet de vous immerger beaucoup plus à la culture locale, car vous serez en relation directe avec les locaux et d’autres enseignants étrangers. Cela peut être une expérience très intéressante.

 

Et vous, quels seraient vos métiers de vos rêves?

Travailler-et-voyager.fr

Fan de voyage, j'ai déjà vécu l'expatriation avec le Visa Vacances travail en Australie où j'ai exercé une dizaine d'emplois, dans ce blog, je vous conseille pour travailler et voyager en même temps

7 pensées sur “Meilleurs métiers à l’étranger

  • 25 avril 2013 à 13 h 34 min
    Permalink

    Super sympa votre article
    ça donne envie aussi de travailler à l’étranger …

    Répondre
  • 25 avril 2013 à 23 h 44 min
    Permalink

    C’est génial j’avais vu cette émission sur arte sur le permis vacances, bravo.

    Répondre
  • 26 avril 2013 à 2 h 00 min
    Permalink

    Il y a aussi la possibilité de faire guide touristique francophone, quoiqu’en fonction de la législation dans certains pays on doive exercer cette fonction officiellement en tant que traducteur…

    Répondre
  • 30 avril 2013 à 11 h 51 min
    Permalink

    Ouii pas mal ces métiers!
    Sinon sauveteur sur les plages à la “alerte à malibu” 😉
    Blague à part, professeur est un métier super, on en apprendrait le plus ainsi je pense !

    Répondre
  • 2 mai 2013 à 15 h 52 min
    Permalink

    Vous en avez de la chance d’avoir un parcours comme celui là. Instructeur de plongée en australie, c’est pas dangereux? on entend parler des attaques de requins, je dis ça je dis rien…

    Répondre
  • Ping :Voyage avec le travail | Blog voyage et travail à l'étranger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *